MARKETING COMMUNICATION MEDIAS DIGITAL
Marques
Agences
Médias
Plan de la rubrique Agences
Voir les dossiers Agences
Votre Flux Rss Stratégies Agences
Retour à la page précédente
Augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteVersion imprimable de l'article

«Les jeux vidéo sont définitivement de l’art»

Carte blanche à...

21/12/2016 -

Hervé et Olivier Bienaimé codirigent la création de leur agence 84 Paris, entrée au FWA Hall of Fame en 2015. Ces jumeaux sont fascinés par le travail sur l'image et fondus d'exploration virtuelle.

Naughty Dog et The Last Of Us 

«Da Da Ding» pour Nike India, signé François Rousselet (ex-Jonas & François)

Coup de tête, de Jean-Jacques Annaud

Hervé et Olivier Bienaimé, codirecteur de la création de 84 Paris

Phil Coulter au piano

Helmi Charni & François Rousselet, génération clippeurs

«On se plaint toujours du cinéma français. Trop convenu et pas vraiment inventif, toujours obligé d’être dramatique pour être respecté. Regardons donc du côté des clippeurs français, notamment chez Division Paris, où Helmi Charni trouve de nouveaux cadrages inspirés des années 1990 et où François Rousselet (ex-Jonas & François) vient de signer “Da Da Ding”, un spot pour Nike India absolument magnifique. Quand ces réalisateurs-là tenteront de raconter des histoires longues, on tiendra peut-être une Nouvelle Vague française. Images statiques cette fois, nous recommandons avec insistance le travail d’Éric Tabuchi, photographe itinérant, avec qui nous avons eu la chance de collaborer pour BMW, qui a capturé pendant des années la banalité des paysages de bord de route. Une sauvegarde essentielle de la mélancolie visuelle des zones périurbaines françaises et de leur négation du bon goût.» 

Phil Coulter, la musique qui transcende

«On pourrait discuter musique pendant des heures, mais regardez plutôt “L’appel de l’Irlande”, un documentaire signé L’Équipe. Le compositeur Phil Coulter raconte la façon dont, en 1995, il a réussi à composer cette hymne extraordinaire à la demande de la Fédération irlandaise de rugby pour être joué lors des matchs qui rassemblent les joueurs de la République d'Irlande et d'Irlande du Nord. La musique qui transcende, qui réunit, qui libère.»

Guy Ritchie & Jean-Jacques Annaud, le foot à la folie

«En 2009, Guy Ritchie et 72 and Sunny nous livrent le pitch ultime pour les passionnés de football que nous sommes: être un joueur pro. Du match de détection jusqu’à la sélection nationale, “Take it to the Next Level” pour Nike est un fantasme en mouvement, un rêve de gosse accessible sur You Tube, une projection utopique en POV. Un bijou pour footeux. Autre époque, autres thèmes, Coup de tête de Jean-Jacques Annaud. La revanche sociale et la lutte des classes, le football champêtre, Patrick Dewaere à l’Abbé-Deschamps et Pierre Bachelet à la BO. Bref, un mélange foutraque témoin d’une époque où on pouvait faire de la comédie en parlant profondément de la société et de ses maladies.»

Naughty Dog, cinéma et interactivité

«Les jeux vidéo ou l’art du storytelling. À l’heure où économiquement, l’industrie des jeux vidéo a dépassé celle du cinéma, Roger Ebert a-t-il toujours raison quand il affirmait “les jeux vidéo ne seront jamais de l’art”? Clairement, non. Arrive-t-on à s’émouvoir devant son écran, manette en main, comme dans une salle de cinéma? La réponse est définitivement oui et elle est venue de chez Naughty Dog et son fabuleux The Last Of Us sorti en 2013, où cinéma et interactivité avaient enfin trouvé un dénominateur commun. Par ailleurs, les territoires d’expression créés par la réalité virtuelle (HTC Vive, Playstation VR ou Oculus) sont sans limite et absolument passionnants à explorer aujourd’hui.»


Cathy Leitus
Information traitée dans Stratégies Magazine n°1869

Google+
Facebook
Vos commentaires

Réagissez à cet article
Merci de vous identifier afin de pouvoir publier un commentaire : Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants