MARKETING COMMUNICATION MEDIAS DIGITAL
Votre Flux Rss Stratégies Management
Retour à la page précédente
Augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteVersion imprimable de l'article

Décathlon mobilise et gagne

Etude de cas

15/05/2017 -

Après avoir terminé 4e au palmarès Great place to work des entreprises où il fait bon travailler en 2016, le distributeur d'articles de sport a sonné le rappel de ses salariés pour faire mieux en 2017.

© DECATHLON

Objectif

Monter sur le podium du palmarès Great place to work. En 2016, Décathlon avait raté de peu le podium du palmarès des entreprises où il fait bon travailler (Great place to work, ou GPTW)
avec une quatrième place. Rageant mais pas décourageant, surtout pour des spécialistes du domaine sportif. «Nous nous sommes fixé comme objectif de monter sur le podium en 2017, se souvient Xavier Rivoire, responsable de la communication et de la marque employeur du distributeur d'articles de sport. Un clin d’œil à notre univers et aux compétitions sportives classiques.»

Moyens

Information en amont et confiance dans les salariés. Pour s’assurer que cette fois serait la bonne, l’équipe communication de Décathlon a informé en amont l’ensemble des collaborateurs de la nouvelle participation de l’entreprise au GPTW. «Bien sûr, en leur indiquant qu’ils avaient toute liberté pour répondre, ou pas, au questionnaire en ligne», précise Xavier Rivoire. Le label GPTW est en effet décerné grâce à des éléments recueillis en ligne auprès des collaborateurs de chaque entreprise en lice. Le jury examine ces données, mais aussi un dossier sur les pratiques RH élaboré par l’entreprise. Chez Décathlon, cette tâche a été confiée à un vendeur et à un stagiaire. «Nous leur avons fait confiance, dit simplement Xavier Rivoire. C’est une fierté que d’avoir confié une telle mission à de jeunes collaborateurs.»

Résultat

La première place du podium. La mobilisation a fonctionné puisque Décathlon est monté sur le podium en 2017, occupant même la première marche. «Nous avons été surpris d'arriver en première position, reconnaît Xavier Rivoire. Les équipes étaient très fières de ce prix. Gagner a une valeur particulière dans le monde du sport.» Très vite, la nouvelle s’est répandue et l’équipe communication a pris des mesures concrètes pour donner un large écho à cette victoire. «Nous avons envoyé des kakemonos aux équipes de nos 303 magasins et très rapidement des photos ont été postées sur les réseaux sociaux, mettant en avant les collaborateurs et les prestataires.» Spontanément, certains magasins ont aussi organisé des moments festifs qui ont réuni les collaborateurs et même des clients pour célébrer l'événement. À travers les réseaux sociaux, mais aussi, de façon plus surprenante, à travers le Centre de relations clients, les équipes ont reçu des félicitations de la part de consommateurs. Pour Xavier Rivoire, ce succès est un booster: «Obtenir un tel prix est motivant, cela va nous faire encore progresser, mais nous avons aussi pris en compte les remarques qui nous demandent de nous améliorer encore sur l'équité, la diversité et l'environnement.»


Gilmar Sequeira Martins
Cet article fait partie du dossier publié le 11/05/2017 dans le Stratégies n°1905
Information traitée dans Stratégies Magazine n°1905

Google+
Facebook
Vos commentaires

Réagissez à cet article
Merci de vous identifier afin de pouvoir publier un commentaire : Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Plus d'informations sur Stratégies.fr

Dossiers :
Communication interne
Communication interne