MARKETING COMMUNICATION MEDIAS DIGITAL
Plan de la rubrique Etudes
Votre Flux Rss Stratégies Etudes
Retour à la page précédente
Augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteVersion imprimable de l'article

34%

réseaux sociaux

16/12/2016

C'est la part d'internautes qui ont déjà renoncé à partager un contenu publié par une ONG parce qu’ils avaient peur de choquer leurs contacts, révèle une étude réalisée pour Communication sans frontières (CSF) par Harris Interactive dans le cadre de la Social Good Week en décembre.

«Ces campagnes peuvent atteindre à la dignité de la personne, et interpeller le public pour de mauvaises raisons», souligne CSF, qui appelle à des messages certes transgressifs, mais déontologiques.


Thomas Pontiroli
Google+
Facebook
Vos commentaires

Réagissez à cet article
Merci de vous identifier afin de pouvoir publier un commentaire : Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants